Publié le 20/04/2018

Monique RICHARD

 

François, Marc, Pascal, ses fils,

Hélène et Marc (†), ses parents,

Christiane et Françoise, ses sœurs,

Et toute la famille,

 

ont la tristesse de vous faire part du décès de

 

Monique RICHARD

Enseignante au Lycée International Montebello

 

décédée à son domicile à Croix, le Jeudi 19 Avril 2018, à l’âge de 62 ans.

La cérémonie religieuse sera célébrée le Mardi 24 Avril 2018, à 11 heures, en l’église Saint-Pierre à CROIX.

Assemblée à l’église à 10 heures 40.

Selon sa volonté, elle sera incinérée dans l’intimité.

84 Messages de condoléances

  • Publié le 9:54 - 07/05/2018

    Toutes ces années à te côtoyer, tu as toujours été une présence rassurante et souriante. Je me souviens que dès mes débuts au Lycée Montebello, tu as fait partie des collègues qui m'ont accepté comme un des leurs et tu as très vite échangé avec moi au sujet des classes que nous avions ensemble. Je t'en remercie encore et ton absence me manquera. Vincent Balcer

  • Publié le 12:21 - 04/05/2018

    Monique fait partie de ces personnes rares, capables d'être en permanence attentive à l'autre, toujours prête à rendre service, à entendre et conseiller, mais de façon discrète et amicale. Je retiens, parmi d'autres, deux traits de sa personnalité qui m'ont particulièrement touché. Le premier est le souci des élèves : quand nous discutions de l'un ou de l'autre de nos élèves communs, j'étais toujours frappé par sa volonté de comprendre, d'aider, de dégager les côtés positifs mais sans verser dans la complaisance car elle était à juste titre persuadée de la capacité de chacun à progresser. Elle le faisant sans complaisance, parfois avec une certaine lassitude mais toujours convaincue que chaque problème avait une solution pédagogique qu'il fallait mettre en œuvre. Le deuxième est son militantisme. Elle a largement pris sa part dans le fonctionnement de la section Snes du lycée, présente et active aux réunions, disponible quand il y avait des démarches à entreprendre, et souvent élue au Conseil d'administration. Discrète, elle prenait la parole avec conviction et autorité quand elle défendait un point qui lui tenait à cœur, le plus souvent lié à la vie du lycée et au bien être des élèves et des collègues. Je conserverai l'image de ce courage bien trempé. Michel Devred

  • Publié le 12:46 - 02/05/2018

    J'ai connu Monique il y 10 ans lors de mon premier remplacement au lycée Montebello. J'ai eu depuis le bonheur d'y être nommée définitivement et de pouvoir travailler à ses côtés au sein de l'équipe d'anglais. Comme tous les autres j'évoquerai ton investissement dans l'établissement, les voyages que tu organisais, ton engagement pour les STMG, cette absence totale d'aigreur même après toutes ces années, ta gentillesse et ce goût pour la langue et la littérature dont nous parlions souvent. Mes sincères condoléances à toute ta famille, tu nous manqueras beaucoup. Cécile Deconinck.

  • Publié le 15:27 - 29/04/2018

    N'étant pas dans le Nord, j'ai appris, par Sylvie Sanchez, avec tristesse, le décès de Monique. On voyait , comme l'évoquent les témoignages, que Monique aimait son métier, les élèves , et qu'elle s'était attachée , à Montebello, à cette communauté qui s'est constituée au fil des années. Je garde le souvenir de cette voix douce , qui captait l'attention , et qui pouvait , parfois , s'envoler , sous l'effet de l'indignation. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Claude Conord

  • Publié le 0:51 - 29/04/2018

    Je suis un ancien élève de Madame Richard au collège de Bavay. Des souvenirs lointains, mais à la lecture des messages de ce registre , me sont revenus en mémoire sa passion communicative pour son métier, son désir de faire découvrir la culture britannique à tous, notamment en organisant les voyages en Angleterre au printemps. Merci. En tant qu’élève, je ne connaissais principalement l’enseignante. Les témoignages des amis, collègues soulignent tous l’élégance, l’écoute, l’attention aux autres... de Madame Richard. François, Marc, Pascal vous pouvez être très fier de votre Maman. Je pense bien fort à vous. Louis Noisette

  • Publié le 20:30 - 27/04/2018

    Je présente mes sincères condoléances à la famille. Monique a su gagner nos coeurs par sa gentillesse et sa bienveillance. Toujours le mot chaleureux et sincère lors de nos rencontres en salle des professeurs ou à la cantine. Tu nous manqueras Monique. Repose en paix. Ton collègue de sciences physiques, Aïssa Zenag.

  • Publié le 15:44 - 27/04/2018

    Bien que je ne sois arrivée à Montebello que depuis deux ans à peine, la disparition de Monique me cause un réel chagrin. J'avais partagé avec votre maman des préoccupations toutes quotidiennes: des interrogations relatives à l'achat d'une maison, l'éducation des enfants, le bricolage... Monique était de ces femmes qui partagent avec générosité leur force et leur expérience avec les autres, et font preuve avec eux d'une authentique attention. J'admirais également les grandes qualités professionnelles qui étaient les siennes, notamment la motivation sans faille dont elle faisait preuve, et le grand respect qu'elle vouait aux élèves. Et j'ose le dire, j'aimais son look, en particulier cette façon si élégante de porter des baskets et la subtile coquetterie du trait de crayon qu'elle appliquait sur ses paupières...toutes ces qualités et ces petites choses mêlées qui la rendaient si attachante. Mes sincères condoléances à toute sa famille. Patricia

  • Publié le 19:37 - 26/04/2018

    Je suis très triste d'apprendre cette nouvelle pour moi stupéfiante, d'autant que dans les derniers messages que nous avions échangés, elle ne me parlait pas de sa santé. C'est vraiment le comble de l'élégance! Comme tout le monde, je n'ai que de beaux souvenirs avec Monique à Montebello. Toute ma sympathie à sa famille. Serge

  • Publié le 14:03 - 26/04/2018

    Monique, You were one of the first colleagues I got to know when I arrived in Montebello and I will miss you so much. I will miss your kindness, those cups of coffee you always brought those who looked tired or down. I will miss your untiring passion for a job that can be very tiring at times. I will miss your smile and your benevolent presence that radiated throughout and beyond the salle des profs. Thank you so much for everything Monique, I am indeed blessed to have had the honour to work with you these past thirteen years. Laurence

  • Publié le 23:58 - 25/04/2018

    Mme Richard était une enseignante toujours souriante, elle faisait son métier avec passion et on gardera tous un très bon souvenir d'elle. Mes sincères condoléances à la famille et aux proches. Sarah

  • Publié le 13:57 - 25/04/2018

    De la part de toute l'équipe de PG TRIPS ASSOCATION sincères condoléances. Cela a toujours été un véritable plaisir de travailler pour et avec Monique, passionnée, elle aimait faire découvrir à ses élèves la culture Britannique au travers des voyages scolaires qu'elle organisait. Elle nous manquera. Philippe, Edward, Murielle, Audrey, Pauline.

  • Publié le 11:20 - 25/04/2018

    Je me souviendrai toujours de ta gentillesse, de ta capacité d'écoute et de ton sourire. A la cafét, devant un ordinateur ou de passage au CDI, tu étais toujours une grande dame. Te connaître fut une grande joie, et un privilège! Rest in peace. Thomas "Doc"

  • Publié le 10:05 - 25/04/2018

    Que dire de plus après tous ces témoignages émouvants ! Que l'annonce du départ si rapide de Monique nous a consternés et profondèment attristés. Certes nous la savions malade mais voulions encore croire à une guérison et il nous est difficile d'imaginer ne plus la retrouver lors des différentes manifestations organisées par l'amicale du lycée.Nous avons beaucoup partagé au quotidien avec Monique et même si la retraite nous a forcément éloignés, la complicité et la connivence rejaillissaient instantanément quand on se retrouvait . Absents de Lille ,nous n'avons pu être auprès de vous en cette douloureuse circonstance et nous le regrettons .Nous pensons à Monique , à sa famille que nous assurons de notre soutien .Edith Lehu et Jean-Michel Dansette

  • Publié le 9:40 - 25/04/2018

    Ma chère Monique, Nous étions collègues certes mais pas que... discrète et pudique sur ta vie privée , indéniablement ; pourtant nous avons pu partager ça et là des instants plus intimes et ton expérience sur la vie m'a éclairée plus d'une fois. " Monique, tu es une vraie p'tite mère pour moi !" Combien de fois tu as dû m'entendre te le dire! Toujours à l'écoute, toujours prête à rendre service. Il y a peu j'ai perdu ma mère, puis mon frère et à chaque fois tu as été présente. J'ai connu peu de gens aussi attentifs aux autres... Quelle belle personne tu étais Monique! Oui une sacré belle personne. ..et sache que tu seras toujours à mes côtés puisque le livre que tu m'avais offert un jour sur Obama a été immédiatement posé sur ma table de salon... RIP my dear Monique Mes plus sincères condoléances à toute la famille , amis et proches. Catherine Denys (Blanchon)

  • Publié le 21:53 - 24/04/2018

    C'est avec un peu de retard et beaucoup d'émotion que j'ai appris le décès de Monique, retraitée depuis cette rentrée, j'ignorais sa maladie.J"ai peine à imaginer ne plus la voir en salle des profs quand je passerai au lycée. Je garde le précieux souvenir des échanges que nous avons eu depuis son arrivée "à Montebello", de son engagement professionnel de sa sensibilité et de son attention aux autres ... Mes sincères condoléances à sa famille et ses proches . Dominique Duforet-Denorme

  • Publié le 20:34 - 24/04/2018

    Monique, que j'ai eu le plaisir de côtoyer pendant mes 6 années à Montebello, était une bien chouette collègue. Je garde de nombreux bons souvenirs de mes années dans cet établissement et beaucoup de moments sympas passés avec Monique me sont revenus à l'esprit depuis que j'ai appris la triste nouvelle. Mes pensées vont à sa famille. Simon Colpaert

  • Publié le 19:48 - 24/04/2018

    J'ai beaucoup de mal à me rendre compte de cette triste réalité mais malgré l'immense peine que je ressens je me souviendrai toujours de ta gentillesse, de l'écoute que tu pouvais offrir et des échanges que nous avons eu lors de corrections de copies. Je n'aurais plu le plaisir de ramasser les clés de ma voisine de casier. Tu vas beaucoup me manquer. Sincères condoléances à toute ta famille et tes amis. Betty Tanière.

  • Publié le 17:12 - 24/04/2018

    Mme Richard, vous étiez mon enseignante en anglais, rayonnante, très drôle, qui a su me faire aimer l'anglais, je vous remercie pour tous ces moments passés avec vous.. Je souhaite présenter mes plus sincères condoléances à sa famille ainsi que ses amis. Une personne unique qui rejoindra le paradis ! A vous Mme Richard: THANKS YOU <3 Imane

  • Publié le 16:12 - 24/04/2018

    Monique, tu es partie bien trop vite… Je garderai en mémoire ton élégance en toutes circonstances, même en colère, tu avais cette retenue, très British ; ta discrétion cachait un engagement sans faille auprès des élèves et dans la vie du lycée : aucun détail ne t’échappait et tu ne manquais jamais de glisser un mot pour encourager, complimenter ou réconforter. Tu vas tellement nous manquer. Toutes mes pensées à vous, sa famille. Nathalie Dom

  • Publié le 14:07 - 24/04/2018

    Je présente toutes mes condoléances pour le décès de ma cousine Monique Richard à ses trois enfants François, Marc et Pascal, à sa mère Hélène, à ses filles Christiane et Françoise, ainsi qu'à tous ceux qui l'ont aimée. François Marque

  • Publié le 11:11 - 24/04/2018

    Monique: c est un véritable choc ! c'est injuste ! Toi qui as toujours été là pour les autres, toujours un mot gentil pour chacun! Bienveillante et exigeante avec tes élèves tu trouvais toujours du bon en eux...pour les faire grandir et réussir! Tu me demandais à chaque fois que je te croisais depuis mon départ de Montebello ...quand je reviendrai...Aujourdhui tu nous quittes trop trop vite!!! Monique ta" douceur" , ton "chic légendaire" , "tes coups de gueules" "ton dévouement pour les autres " ... ta voix qui raisonne dans ma tête au moment ou j'écris ce mot... Toutes mes condoléances à vous sa famille ses amis Ludivine Lhoir

  • Publié le 10:55 - 24/04/2018

    Je fais partie des premiers élèves de Monique alors qu'elle débutait à Bavay en 1983 et si je suis depuis devenu moi-même professeur d'anglais, c'est un peu grâce à elle. Je suis attristé par son décès et j'adresse mes plus sincères condoléances à sa famille. Arnaud PALETTE

  • Publié le 10:04 - 24/04/2018

    J ai rencontré Monique il y a plus de 10 ans au lycée Montebello CLC a fait que nous étions restés en contact Je garderai l image d une dame à l élégance toute en retenue sans doute So British. Il est des réalités indésirables et injustes qui nous échappent Mes sincères condoléances à toute la famille Christian Picaud

  • Publié le 10:03 - 24/04/2018

    Monique, tu étais ma collègue depuis mes débuts au lycée, et nous avons partagé des classes (les bts), des frustrations et beaucouo de bons moments, surtout lors des voyages en Angleterre où tu te lachais plus que d'accoutumée. Merci pour ta bienveillance, ton soutien sans faille et ton partage. Je vais te dire au revoir tout à l'heure et ça ne va pas être facile. Condoléances à toute la famille, Monique va aussi beaucoup manquer à toute sa famille Montebello. Audrey

  • Publié le 9:55 - 24/04/2018

    Ayant travaillé auprès de Monique durant 3 ans, je retiendrais d’elle sa gentillesse, sa bienveillance et à la fois son exigence envers les élèves. Elle était très impliquée auprès d’eux, et auprès de nous, équipe enseignante. Je savais pouvoir compter sur elle, pour aider les étudiants dans leur recherche de stage à l’étranger. Elle savait les encourager, elle avait toujours le même sourire, et le même enthousiasme. Et lorsqu’on la complimentait sur son élégance, elle répondait en plaisantant et en riant. Monique est partie trop tôt et elle nous manque déjà beaucoup. Toutes mes condoléances à ses enfants et à sa famille. Mes pensées vous accompagnent en cette triste journée. Stéphanie

  • Publié le 9:09 - 24/04/2018

    Monique, je suis très triste que tu nous quittes. Tu es partie bien trop tôt et surtout beaucoup trop vite. Je garderai de toi le souvenir de ta douceur, ta prévenance, ta générosité, ton savoir-vivre et ton amour de la justice. J'espère que malgré le vide que ton départ laisse, les bons moments passés en ta compagnie aideront à positiver. J'adresse toute ma sympathie à tes fils ainsi qu'à toute ta famille. Isabelle Solal

  • Publié le 6:28 - 24/04/2018

    Mes condoléances à la famille de Monique dont j'ai appris le décès avec une grande tristesse: je garde le souvenir de ses débuts à Bavay où pendant des années nous avions apprécié sa gentillesse et son efficacité. Danielle Etavard-Chollet

  • Publié le 3:17 - 24/04/2018

    Je me souviendrai de Monique comme d'une femme d'une très grande gentillesse et d'une extrême générosité, toujours disposée à aider et à partager. J'admirais son énergie et sa capacité à continuer à se renouveler dans son travail malgré les années passées à enseigner, à organiser des voyages en Angleterre, dont un que j'ai eu beaucoup de plaisir à accompagner il y a quelques années. Je me souviendrai de nos échanges à la cantine, quand parfois aussi on partageait nos défis et nos frustrations liés au métier. Elle était un pilier de l'équipe d'anglais, à laquelle elle apportait beaucoup de vie, et elle va beaucoup nous manquer. Sylvie Ginocchi

  • Publié le 0:05 - 24/04/2018

    Chère Monique, J’ai appris à te connaître au lycée comme collègue, Nous avons appris à nous connaître et nous apprécier notamment lors d’échanges impromptus à la cafétéria lorsque tu essuyais ou rangeais la vaisselle, lors de voyages et sorties scolaires ensemble, de conseils de classe, de manifestations syndicales notamment. j’ai appris à mieux te connaître avec ma maladie lorsque tu venais chaque vendredi me rendre visite à l’hôpital avec toujours une attention particulière : une bande dessinée (Garfield), un jus de fruit frais, des clémentines ... Tu faisais preuve d’une très grande attention à l’autre . Cela se voyait au quotidien : entretien de la cafet, visite à un malade (moi), engagement syndical ... Une telle attention à l'autre jusqu’à l’oubli de soi ... Combien de fois t’ai-je dis tu tousses beaucoup ... tu me répondais allergies, pollens ... Tu faisais preuve d’une très grande humanité et en même temps d’une capacité d’indignation : lorsque tu trouvais une situation injuste tu étais capable de te révolter. Aujourd’hui je suis triste car tu es partie au moment ou nous apprenions à vraiment nous connaître mais je veux garder et je garderai en mémoire les moments passés ensemble à parler de tout et de rien : la difficulté d’une heure passée en classe, une situation injuste, un livre, un film, un parfum ... Je n’ai pas retenu le nom des parfums que tu portais. Je n’ai pas pu te porter autant d’attention que celle que tu portais aux autres et à moi car tu es partie trop tôt. Mais j’ai eu la chance de te revoir peu avant que tu ne partes en te serrant la main. J’aurais voulu te donner toute la force que tu m’as donné chaque vendredi mais j’avais les mains froides. Tu vas réellement me manquer : ton côté raffiné et british, ton humanité, ta capacité d’écoute mais aussi d’engagement, de révolte ou d’indignation, ta pudeur. C’est pas juste. Tu peux être fier de tes fils car ils ont assuré comme des chefs, à ton image. Je leur adresse mes plus sincères condoléances ainsi qu’à toute ta famille Je partage leur chagrin mais je préfère conserver en mémoire les moments passés ensemble ; cela aide à surmonter ton absence. Antoine P.

  • Publié le 23:10 - 23/04/2018

    Attentive comme à son habitude aux nouveaux collègues, dès mon arrivée au lycée Montebello il y a 8 ans, Monique m’invite à participer au séjour à Londres qu’elle organise pour ses élèves. Les années scolaires, et les voyages à Londres, se répèteront avec toujours cette même envie d’offrir la chance de découvrir et d’apprendre ; Monique est un exemple d’engagement dans ce métier d’enseignant. Ce métier elle l’aime énormément et l’exerce avec générosité. Elle aime faire partager ses nombreuses connaissances, ses anecdotes, aux élèves bien sûr mais à ses collègues également. Avec Monique on partage aussi sa frustration après des heures de cours plus difficiles ou la parution de projets de réforme contestables, on partage ses espoirs en voyant les progrès des élèves et de nouvelles idées de visites pour le prochain séjour scolaire. Si l’on part un peu plus tard du lycée elle est encore probablement là elle aussi en salle des professeurs. Elle aime faire plaisir, en proposant un carreau de chocolat par exemple, est attentive aux uns et aux autres, s’investit beaucoup pour l’établissement. Elle parle de sa vie en dehors du lycée avec réserve, avec pudeur, mais suffisamment pour que l’on puisse savoir que sa maman, très dynamique, comme ses sœurs, dont une a eu une « Rolls-Royce », comptent beaucoup et que ses garçons sont l’une de ses plus grandes fiertés. C’est avec beaucoup d’émotion que j’évoque ces souvenirs pour vous dire combien Monique Richard aura été une collègue qui m’était chère et que je vous adresse, à travers ce petit témoignage, mes sincères condoléances. Anthony Vareille

  • Publié le 22:49 - 23/04/2018

    C'est avec une vive émotion que j'ai appris le départ de votre mère. Je me souviens de son sourire, de son humour. Vraiment, une belle personne qui inspirait un profond respect. Du fond du coeur, je pense à vous tous. Gilberte Lariviere.

  • Publié le 22:37 - 23/04/2018

    Sincères condoléances à toute votre famille Monique était « quelqu’un de bien » … qu’elle repose en paix J’ai appris sa maladie en janvier et j’ai cru naïvement qu’elle reviendrait vite au lycée mais les mauvaises nouvelles se sont accumulées et si rapidement … Bien que nous ne soyons pas intimes, j’ai beaucoup apprécié nos petites rencontres et bavardages du mardi soir cette année, l’année dernière c’était le vendredi soir après 18 heures, elle aimait rester assez tard au lycée ... J’aimais beaucoup l’attention qu’elle portait à mes trois fils lors de ces petites discussions tardives et à travers eux, à moi, cela faisait certainement écho à sa propre famille. Toutes ces petits moments calmes et sincères me manqueront. L’image que je garderai, que je garde Monique, c’est celle de quelqu’un d’attentif aux autres, de discret mais aussi d’engagée auprès de ses élèves. Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve. Isabelle Przybylski, enseignante de SVT

  • Publié le 21:40 - 23/04/2018

    Avec la disparition si brutale de Monique, nous perdons une collègue dont la grande gentillesse nous a toujours touchés. Nous avons partagé avec elle bien des moments de cette convivialité qu'elle savait tant faire vivre sur son lieu de travail. Jean-Marie et Marie-Pierre.

  • Publié le 21:38 - 23/04/2018

    Chère Monique, j'aurais tellement aimé te dire au-revoir de vive voix. Je réalise encore très difficilement que je ne te verrai plus. J'ai en mémoire ton sourire d'il y a quelques mois, lorsque tu t'es engagée pour cet appartement coquet qui deviendrait ton nouveau chez toi, celui qui te permettrait de tisser et de jouir de cette chouette vie de quartier tant souhaitée. Tu aurais été pour tes voisins, ce que tu es pour nous tes collègues, une femme élégante, optimiste, à l'écoute, profondément humaire, dans le partage. Ils ne sauront jamais ce à côté de quoi ils sont passés ! Nous par contre, nous avons eu cette chance de te connaître et de bénéficier de tes précieuses qualités au quotidien. Tu laisses un grand vide derrière toi, un profond sentiment d'injustice aussi, mais une très douce et belle image. Tout mon soutien à tes fils, ta famille et tes amis pour traverser cette douloureuse épreuve. Au-revoir Chère Monique, Andrea

  • Publié le 21:31 - 23/04/2018

    Madame Richard a été ma professeure d'anglais durant mon année de seconde, c'était avec plaisir et beaucoup d'attention que nous l'écoutions transmettre son savoir. Nous étions très proche d'elle, elle était bienveillante à notre égard et voulait la réussite de tous sans exception! Je me rappellerais toujours de notre voyage à Londres l'année dernière qui nous a donné l'opportunité d'encore plus nous rapprocher d'elle. Enfin , Madame Richard était apprécier de tous au lycée, c'était une professeure passionnée par son métier et par la culture britannique et je la remercie de nous avoir transmis tout cela. Je garde nos discussions en tête, pour toujours. Je vous adresse mes sincères condoléances, à vous, famille et amis de Madame Richard. ATLATI Mounia.

  • Publié le 21:30 - 23/04/2018

    Monique, je garderai de toi l'image d'une collègue investie, discrète, prévenante, toujours à se soucier des autres et toujours avec le sourire. Je suis triste du simple fait que je ne te croiserai plus désormais à la cafèt. Reposes en paix, tu vas nous manquer. Raphaël Charpy

  • Publié le 21:28 - 23/04/2018

    Mme Richard nous n’avons pas eu beaucoup de moment ensemble mais j’ai beaucoup apprécié notre sejour à Londres . Je voulais venir a votre enterrement mais je trouve ça un peu indiscret d’être avec votre famille alors que je ne suis qu’un simple élève...Vous partez mais vous resterez toujours quelque part en nous reposer vous bien au revoir madame . Amadou élève de 1L2

  • Publié le 21:11 - 23/04/2018

    Toujours à l'écoute des autres et de bon conseil, Monique était un modèle de bienveillance et de d'altruisme. Collègue rigoureuse, exigeante et passionnée, ce fut un honneur et un plaisir que de travailler à ses côtés. Exemplaire, elle l'était au sens premier du terme: elle avait cette qualité rare de rendre les autres meilleurs par son seul exemple. Elle nous manquera énormément. Arnaud & Lucie

  • Publié le 20:44 - 23/04/2018

    C'est avec une profonde émotion que j'ai appris la disparition de Monique. Cela fait de nombreuses années mais Je n'ai pas oublié nos discussions de linguiste ni tous les conseils qu'elle a pu me donner alors que je débutais ma carrière à Bavay. François, Marc, Pascal, je suis de tout coeur avec vous dans cette terrible épreuve. Recevez toute ma sympathie et ma tendresse. Anne Fauchère

  • Publié le 20:00 - 23/04/2018

    Je t'ai découverte lors des cours de gymnastique pilates au lycée, tu restes l'une de mes meilleures élèves , j'ai pu t'apprécier et je voudrai te dire MERCI . Merci pour ton attention, ta fidélité et ton sourire. Tu vas manquer à beaucoup de monde André (déde) se joint à moi pour te faire de gros bisous. Daniele et André Ducatillon

  • Publié le 19:41 - 23/04/2018

    J'étais l'une des élèves de Mme Richard, une dame qui avait la joie de vivre et l'envie d'enseigner à ses élèves qu'elle poussait toujours vers le haut. Je garderai à bon souvenir de cette femme formidable. Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches.

  • Publié le 19:41 - 23/04/2018

    Je garde de Monique le souvenir d'une femme belle et attentionnée, jamais dans l'excès mais toujours soucieuse de justice et de bien faire. La vie t'a été enlevée trop tôt, tu étais une femme lumineuse et ces belles années de vie libre de retraitée, désormais anéanties, privent ta famille de cette belle lumière qui les aurait accompagnés, réchauffés encore longtemps. Tu resteras présente dans le coeur de tous ceux nombreux qui ont eu la chance de te connaitre. Françoise Verbrugge

  • Publié le 19:41 - 23/04/2018

    Monique, je me souviendrai de toi comme d'une collègue engagée, passionnée et attentive. Je me souviendrai de nos discussions en salle des profs, de ta présence discrète et souvent tardive au lycée, de tes convictions sincères et sans concession. Merci pour tout ce que tu as apporté à nos élèves. Mes sincères condoléances à la famille et aux ami.e.s.

  • Publié le 19:16 - 23/04/2018

    Bienveillante, attentionnée, à l’écoute, voilà ce que je retiendrai de toi Monique. Tous nos échanges ont été très enrichissants et j’ai apprécié ton sens de la famille. Ta famille à laquelle je présente mes sincères condoléances. Yannick Blondel

  • Publié le 18:51 - 23/04/2018

    Je garde le souvenir de tous nos échanges sur nos chers étudiants et si souvent nos convergences de vue. Je garde le souvenir de ces simples phrases et de ces petits mots pour me réconforter quand le moral n'était pas au beau fixe. Je garde le souvenir de toutes ces remarques bienveillantes sur mes gilets, mes manteaux....Et par dessus tout, Monique, je garde le souvenir de ton sourire. Bon courage à vous ses fils. Je connais la douleur de perdre sa mère si jeune. Bon courage à sa mére. J'ai vu la douleur de ma grand-mére au départ de sa fille. Avec toute ma sympathie. Louis

  • Publié le 18:43 - 23/04/2018

    Mme Richard ne m'a pas laissé le temps de bien la connaitre, je le regrette. Je présente à sa famille mes plus sincères condoléances. Monika Masse

  • Publié le 18:34 - 23/04/2018

    Toutes mes condoléances.......J’aimai tes passages à l’infirmerie pour faire un petit coucou.tu étais toujours pleine de douceur....je suis bien triste Nathalie vercoutre infirmière du lycée montebello

  • Publié le 18:30 - 23/04/2018

    Je garderai le plus beau souvenir d'une collègue si gentille et toujours prévenante. La mort frappe toujours trop tôt. Au revoir Monique, je suis heureux de t'avoir connu. Toute mon amitié et mon soutien à la famille. Nicolas Smaghue.

  • Publié le 18:25 - 23/04/2018

    C'est avec consternation que j'ai appris le décès de Monique avec qui j'avais travaillé pendant de nombreuses années en tant que prof de Lettres. C'était une collègue très agréable, avec un humour très fin, à l'écoute des autres , sans "esbroufe" , toujours soucieuse des élèves. Une grande dame, à l' élégance pudique et fine, une belle personne très présente et très impliquée dans la vie du lycée. Bien que j'aie pris ma retraite en 2015, nous avions continué de nous voir à l'occasion des festivités organisées par l'Amicale et par le biais de notre action syndicale au SNES. Pour nous maintenir en forme, nous suivions aussi le cours de gym, animé par Danièle, relayée ensuite par Denise-Marie. La dernière fois que j'ai vu Monique , c'était juste avant Noël à la cafétéria lors de la petite fête organisée par l'Amicale. Monique m'y a accueillie chaleureusement avec son doux sourire. Puis mes propres soucis m'ont éloignée de Montebello et c'est avec consternation que, lors de mon retour à Lille, en avril, j'ai appris que Monique allait nous quitter et que nous ne nous reverrions plus. Je présente mes sincères condoléances à sa famille. Je regrette de ne pouvoir assister à la cérémonie car je me suis fracturé le bassin , mais je serai par la pensée avec vous pour dire un dernier adieu à Monique. Odile Gaucher

  • Publié le 18:17 - 23/04/2018

    Je voudrais adresser mes sincères condoléances à la famille de Monique. L’avoir comme collègue était un véritable plaisir, elle va beaucoup me manquer. Son énergie, sa passion pour son métier, son écoute animaient la salle des profs et elle a beaucoup contribué à l’ambiance chaleureuse qui y règne. Son dévouement pour ses élèves et son exigence professionnelle étaient réellement inspirants pour moi. Nous restions souvent à discuter à la cafét après la dernière heure de la journée jusqu’à faire la fermeture du lycée. Je ne l’oublierai pas. Perrine Leviez

  • Publié le 18:10 - 23/04/2018

    J'ai connu Monique à mon arrivée au lycée il y a 11 ans. Je venais d'avoir mon premier fils. Jeune maman, je lui confiais parfois mes inquiétudes et elle me parlait de ses trois fils, me conseillait. J'ai eu un deuxième fils, puis un troisième. Le rapprochement avec Monique était facile. Elle m'avait raconté par exemple combien ses enfants avaient aimé jouer dans le bac à sable dans le jardin ou d'autres souvenirs quand ses fils étaient à la maison. Elle etait pleine de délicates attentions : "je suis allée dans tel ou tel pays, j'ai pensé à toi, je t'ai rapporté un petit cadeau". Je suis maintenant à l'autre bout du monde alors que j'apprends que je ne pourrai plus jamais la revoir et je suis triste. Je pense à elle avec douceur, car pour moi, c'est ce qu'elle dégageait.

  • Publié le 18:07 - 23/04/2018

    C'est avec beaucoup d'émotions et de tristesse, que j'adresse à la famille de Monique, et à ses amis mes sincères condoléances. Monique était une femme de partage, partage au sujet des élèves, partage autour de la famille et du temps qui passe. J'aimais discuter avec elle en écoutant ses conseils de maman.. qui était fière de ses enfants. Isabelle Degobert (professeur au Lycée Montebello)

  • Publié le 17:26 - 23/04/2018

    Il y a peu nous échangions presque chaque matin au sujet des romans que nous avions aimés; et en particulier de Jay Mac Inerney dont nous finissions ensemble la trilogie. Aujourd’hui « bright, precious days » que tu me conseilla de lire en anglais m’accompagne et restera désormais l’ouvrage qui me permettra à jamais de garder en mémoire ces si agréables moments dont nous nous réjouissions tant. Il est peu de dire qu’ils me manqueront. Je présente à la famille de Monique mes sincères condoléances et par ces quelques lignes l’expression de ma peine et de mon regret. Emmanuel Delapillière, professeur de lettres, lycée Montebello.

  • Publié le 17:16 - 23/04/2018

    Monique, tu incarnais la droiture, l'authenticité, l'humanité, le tact et la gentillesse. Tu défendais avec rigueur et fermeté tes convictions professionnelles et militantes. Tu ne jugeais pas, tu cherchais à comprendre. Toujours disponible et souriante, tu étais attentive à tous -élèves, collegues, proches. Tu aimais ton métier, la langue et la littérature anglaises ; refusant la routine et la résignation, tu parlais de ton travail avec ardeur. Et tu faisais des projets... Alice

  • Publié le 17:08 - 23/04/2018

    Chère Monique, tu resteras dans mes pensées et dans mon coeur pour toujours. Tu étais - au-delà de tes grande qualités professionnelles - une personne remarquable par ses qualités humaines. Toujours à l'écoute et disponible, laissant de côté tes problèmes personnels pour aider et soutenir avec discrétion et gentillesse ceux qui en avaient besoin. Quand je suis arrivée à Montebello comme collègue d'anglais, tu étais là pour m;accueillir et me guider. Je m'en souviens encore comme si c'était hier tant j'ai été frappée par ta bienveillance et ta disponibilité. Tout au long de ma maladie, tu as été là pour moi par de multiples petits gestes et signes. Dernièrement tu m'avais ramené des fleurs. Avec Martine, au café Morel -notre QG - nous partagions de bons moments et de belles discussions, des expositions au Palais des Beaux Arts. Tu t'intéressais à tout et étais curieuse de tout, en particulier dans le domaine artistique et littéraire Tu as marqué ma vie pour toujours. Je suis de l'autre côté de l'Atlantique. Je ne pourrai être là pour te dire au-revoir mais je ne t'oublierai jamais. C'est par la pensée que demain je serai avec toi et avec tes proches et plus particulièrement avec ta maman et à tes fils. Merci Monique d'avoir contribué à rendre ce monde plus beau.

  • Publié le 16:31 - 23/04/2018

    Monique une forte personnalité discrète, mais pas du tout effacée, décidée, sachant ce qu’elle voulait attentive aux autres, jamais médisante, fidèle à ses principes et d’une grande honnêteté intellectuelle, passionnée par l’anglais et par son travail stoïque et courageuse, dont la première pensée en apprenant de quel mal elle était atteinte fut pour ses fils qui allaient avoir perdu leurs deux parents à peu d’intervalle l’un de l’autre. Nos conversations au café Morel vont beaucoup me manquer. Son sourire aussi. Sidération, consternation, chagrin. Toutes mes condoléances à François, Marc et Pascal, à sa maman et à sa famille

  • Publié le 16:29 - 23/04/2018

    A toute la famille de Monique, je veux dire qu'elle était une collègue très appréciée par les enseignants, l'ensemble du personnel du lycée MONTEBELLO et ses élèves. Je garderai le souvenir d'une personne bienveillante, chaleureuse, profondément altruiste, toujours à l'écoute des autres et passionnée par son travail. La salle des professeurs paraîtra bien vide sans elle mais nous ne l'oublierons pas. Je vous présente mes sincères condoléances. Cécile Foulquier

  • Publié le 16:03 - 23/04/2018

    Enseignante remarquable, passionnée et passionnante, très impliquée, reconnue par ses pairs et par ses élèves, Monique Richard était accueillante, attentive à tous et particulièrement bienveillante envers ses élèves qu’elle savait tirer par le haut. Elle faisait autorité sans faire de l’autorité. Elle va beaucoup manquer à toute la communauté scolaire du lycée Montebello. Je présente à ses fils, sa maman et ses sœurs mes plus sincères condoléances dans cette douloureuse épreuve et les assure de toute ma sympathie et de mon soutien. Corinne Delvallet.

  • Publié le 15:46 - 23/04/2018

    Chère Monique, tu étais pour nous au lycée notre "deuxième maman" ! On en riait souvent toutes les deux ! Tu étais si attentive et attentionnée ! Je réalise aujourd'hui en évoquant le vide que tu laisses à quel point tu avais toujours un geste, un mot réconfortant et une grande écoute pour nous tous et tous nos petits problèmes si insignifiants...Je veux garder en mémoire ta chaleureuse et réconfortante présence et te redire combien nous t aimions. Hélène

  • Publié le 15:06 - 23/04/2018

    Madame Richard était notre professeur de Littérature Étrangère en Langue Étrangère. Elle nous a enseigné avec passion son amour de la langue anglaise; mais aussi et surtout, des valeurs de vivre ensemble, d'humilité et d'amour. C'est avec humour et bienveillance qu'elle nous enseignait tout cela, modestement. C'est en tant que délégué de la 1L1 du lycée international Montebello, mais davantage en tant qu'élève que je vous adresse mes plus sincères condoléances de l'autre bout du globe. Simon Duriez

  • Publié le 14:30 - 23/04/2018

    Chère Monique, je suis tellement désolée et triste de ton départ. J aurais aimé t embrasser une dernière fois et te dire que nous t aimons très fort. Bon courage à tes enfants, ayant perdu mon papa il y a 3 ans, je sais à quel point ces moments sont difficiles, je vous envoie toutes mes pensées pour les affronter. Bise affectueuse Lydie

  • Publié le 14:11 - 23/04/2018

    Monique nous manquera. Tant d'attention à ses collègues, d'humanité envers ses élèves et d'exigence sur la qualité de son travail. Militante sans être sectaire, bienveillante sans être dupe et une implication de tous les instants. Badreddine Akalay

  • Publié le 14:08 - 23/04/2018

    Tu étais une belle personne, dans tous les sens du terme, efficace, à l'écoute des autres et avec une haute idée de ta mission d'enseignante. Beaucoup de discussions partagées à propos des élèves que nous avions en commun et dont tu avais le soucis exigeant de la réussite. J'ai le souvenir aussi d'une visite au British Museum où j'avais pu être le témoin de ton érudition et de ton amour pour la culture britannique. Que tes fils et toute ta famille soient assurés de mes plus chaleureux sentiments. "Le vrai tombeau des morts, c'est le cœur des vivants" dit le poète. Alors, tu seras toujours avec nous ! Jean-François Delautre

  • Publié le 13:48 - 23/04/2018

    Monique, je voulais te remercier pour ta bienveillance vis à vis de tes collègues et de tes élèves. Ces deux séjours à Londres en ta compagnie furent de merveilleuses expériences. Te voir graffer dans le Banksy Tunnel et faire croire aux élèves que j'étais ton garçon sont parmi tant d'autres des moments gravés dans ma mémoire. Je pense fort à toi et le ferai un long moment. Je t'embrasse. Nico

  • Publié le 13:46 - 23/04/2018

    Je t'ai rencontrée, Monique, lorsque tu as préparé l'agrégation. J'ai admiré tes qualités d'angliciste et ton courage car tu menais de front, vie famille, vie professionnelle et vie personnelle. Plus tard, j'ai pu apprécier la collègue honnête, intègre et dévouée, puis l'amie, discrète mais présente et fidèle. Aujourd'hui j'ai de la peine car nous ne nous verrons plus mais tu laisses derrière toi trois fils qui te font honneur et continueront à faire vivre tes valeurs. Je m'associe à leur douleur et ai aussi une pensée pour sa maman que je n'ai jamais rencontrée mais ton elle parlait souvent avec tendresse et admiration. Avant de clore, une anecdote me revient en mémoire. Lorsque nous nous sommes vues pour la dernière fois, à l'hôpital, tu attendais avec une angoisse, bien légitime, les résultats de l'examen mais tu cela ne t'a pas empêchée d'avoir de la compassion pour la secrétaire médicale qui était débordée et tu l'as gentiment réconfortée. Tu vas nous manquer mais tu reposes en paix. Martine Mayes

  • Publié le 13:19 - 23/04/2018

    Douce et discrete Monique et pourtant si affirmee, si volontaire. Quel trésor de dévouement de gentillesse et de connaissances tu possédais . Un trésor que tu partageais avec une générosité discrète et une grande élégance Je t'aurais voulu éternelle. Tu l'es dans mon coeur. Sylvie Sanchez

  • Publié le 13:12 - 23/04/2018

    Chère Monique, comme ta présence va nous manquer!Nous garderons dans nos coeurs ton sourire, ta gentillesse, ta disponibilité pour les collègues , les élèves , ton investissement exceptionnel au sein du lycée.Quelle tristesse!J'ai encore en mémoire nos derniers échanges par sms et les 2 cartes que tu m'avais envoyées quand j'étais en arrêt maladie.Toutes mes condoléances les plus attristées à tes fils , ta maman , tes soeurs et toute ta famille.Anne Namysl

  • Publié le 13:09 - 23/04/2018

    Je garderai le souvenir d'une collègue pleine d'entrain et d'attention toujours prête à rendre service. Je ressens un grand vide au sein du lycée. Toutes mes pensées à ses proches.Laurent

  • Publié le 11:46 - 23/04/2018

    Je m’appelle Anthony je suis le conducteur de car qui amener Monique pendant ces voyages en engleterre jai appris dimanche soir son décès je suis très triste et choqué c’était un professeur formidable et une dame exceptionnelle je présente mes sincères condoléances à la famille et à ses proches

  • Publié le 11:21 - 23/04/2018

    Tu passais à "la cave" avec un kiwi ou une clémentine. Tu prenais des nouvelles des élèves que tu m'avais "envoyés" parce que tu sentais qu'ils réussiraient dans la matière, on se parlait de nos trois fils respectifs, tu décrivais les expos que tu avais vues. Tu ne te racontais pas, trop préoccupée par les autres. Tu étais là. Toutes mes condoléances à tes fils, à ta mère, à tes soeurs. Martine.

  • Publié le 10:58 - 23/04/2018

    Monique, tu as été une collègue tellement attentive aux autres et en particulier à moi lors de ma maladie. Tu as pris de mes nouvelles pendant ma convalescence. Je n'oublierai pas ton soutien à ces moments là. Merci à toi. Tout mon coeur t'accompagne. Véro MARTIN

  • Publié le 9:48 - 23/04/2018

    François, Marc, Pascal, C'est un souvenir de douceur de la parole et du regard que je garderai de votre Maman. J'espère que les souvenirs heureux passés avec elle vous aideront à surmonter votre chagrin. Je pense bien à vous. Catherine Bodet, collègue du lycée Montebello.

  • Publié le 8:56 - 23/04/2018

    Une collègue gentille, attentionnée toujours avec un petit mot pour faire plaisir. Quelle tristesse, tu vas nous manquer! Laure REMY

  • Publié le 7:01 - 23/04/2018

    Chère Monique, Au lycée, ton sourire, ton attention continueront de nous accueillir, ton souvenir nous restera précieux, toi qui incarne si bien cet esprit de convivialité auquel nous sommes attachés. Pensées affectueuses. Fabienne Ribeyrot.

  • Publié le 1:05 - 23/04/2018

    Bonjour, je suis une ancienne élève de Mme Richard et je voulais vous présenter toutes mes condoléances. Cordialement

  • Publié le 0:36 - 23/04/2018

    Toujours attentive, attentionnée, investie dans son métier et d'une gentillesse infinie, Monique était une collègue charmante, elle me manquera ainsi qu'à ses élèves du lycée Montebello. Toutes mes condoléances à la famille. Luc Picot

  • Publié le 22:31 - 22/04/2018

    J'ai eu la chance d'avoir Mme Richard comme professeur d'anglais à Montebello pendant trois ans. Elle était une prof à l'écoute, drôle et très impliquée, ses cours ont toujours été parmi mes préférés. Toutes mes condoléances à sa famille.

  • Publié le 22:01 - 22/04/2018

    C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai appris le décès de Madame Richard. J'ai eu la chance de compter parmi ses élèves il y a quelques années. Elle faisait partie de ses professeurs qui nous marquent pour toujours. Mes pensées de soutien vont à ses proches. - M.T.

  • Publié le 21:55 - 22/04/2018

    Je présente mes sincères condoléances à la famille de madame Richard. Étant une de ses anciennes élèves, je garde un excellent souvenir d'elle.

  • Publié le 21:55 - 22/04/2018

    Toutes mes condoléances à la famille de Monique qui était une collègue très agréable et toujours très impliquée dans ses cours et ses relations avec les étudiants. J'ai eu l'occasion de travailler avec elle en BTS Commerce international. Je n'ai appris qu'en début de semaine dernière la nature et la gravité de sa maladie, j'en ai été profondément attristée. Son départ est bien trop rapide. Delphine

  • Publié le 21:29 - 22/04/2018

    Je garderai toujours un excellent souvenir de Monique comme militante syndicale, élue au CA, comme collègue et comme professeure de mes deux enfants, Guillaume et Julie. Si à son arrivée, elle a rejoint la section syndicale, c'est parce qu'elle voulait aider les collègues et défendre une certaine idée de ce métier qu'elle a exercé avec passion. C'est aussi parce qu'elle voulait participer au collectif et qu'elle aimait son lycée ; pas seulement les meilleurs élèves mais tous : elle nous aidait aussi à trouver ce petit quelque chose qui se cache au fin fond d'un ou d'une élève et que nous n'avions pas encore découvert. Je crois qu'elle aimait la nature humaine et qu'elle croyait en elle. Elle organisait des voyages pour les élèves et j'ai eu la chance de l'accompagner : j'en garde un excellent souvenir et notamment le programme de la comédie musicale Billy Elliot, qu'elle m'avait offert. Car Monique voulait que tous les élèves puissent avoir des souvenirs plein les yeux et faisait l'impossible pour diminuer les coûts afin qu'aucun élève ne soit exclu. Monique était discrète, n'aimait pas se mettre en avant mais l'émotion de la salle des professeurs à l'annonce de sa mort témoigne de la grande affection , de la grande estime des collègues pour Monique. ...et de sa grande présence : à la cafétéria dont elle participait au bon fonctionnement, auprès des nouveaux qu'elle accueillait toujours avec chaleur et avec de bons conseils ; c'est elle aussi qui bien souvent achetait les cartes postales pour les collègues souffrants et en congé et les mettait à disposition. Il y a deux semaines, au téléphone, elle se disait bien entourée, par sa famille, par ses fils. Monique, ta présence nous manquera mais tu seras toujours avec nous. Odile Deverne

  • Publié le 19:42 - 22/04/2018

    Dear Monique, You liked to speak English, and this last message is for you, so I will write it in English. I will remember you as an enthusiastic and dedicated colleague, always ready to share ideas about lessons and books. Thank you for the novels you brought for our charity sale, and for helping out with the book sales without my ever having to ask you. I will remember that it was very often you who roled up your sleeves at the end of the day to wash the kitchen and any cups that were left by hurried or forgetful colleagues in the "cafette". You were always elegant, and you loved a beautiful scarf with the right colours - you definitely did not look your age. I really enjoyed the five years I worked with you and I will miss you. Suzie Joubert

  • Publié le 19:36 - 22/04/2018

    Au revoir Monique et merci pour tout ce que tu m'as apporté, merci de m'avoir permis de partager tes deux derniers voyages qui resteront gravés, merci pour tout ce que tu as apporté aux élèves, merci pour ton enthousiasme, ta générosité et ton investissement professionnel si naturel. Une pensée pour ta maman, tes fils et tes soeurs qui perdent tout comme nous une personne exceptionnelle.

  • Publié le 18:45 - 22/04/2018

    Ancienne élève de Mme Richard, j'ai appris la triste nouvelle ce dimanche. Je tiens à présenter mes plus sincères pensées aux proches de l'une des meilleures enseignantes que j'aie eu le plaisir de côtoyer durant ma scolarité. Six ans après avoir quitté Montebello, il m'arrive souvent de repenser à Mme Richard, un enseignante drôle, passionnée et passionnante dont les petites phrases nous font encore sourire aujourd'hui, mes anciennes camarades et moi-même. À sa famille et ses amis, mes sincères condoléances. À Madame Richard : un grand merci. Léonore Cohuet

Laisser un message de condoléances

La modération des messages est laissée à la libre appréciation du modérateur et à la famille.